Facebook Ads VS Google Ads en dropshipping: mon avis en 2021

Facebook Ads VS Google Ads en dropshipping: mon avis en 2021

20 février 2021 2 Par david

Facebook ads et Google ads sont les deux plus gros mastodontes en matière d’acquisition de trafic payant pour les sites de dropshipping.

Souvent mises en opposition, les deux régies publicitaires ont chacune leurs spécificités. En 2021 mon cœur penche fortement vers l’une des deux.

Dans cet article je vais te passer en revue les ressemblances ainsi que les différences entre Facebook ads et Google ads. Bref, commençons par les points communs entre les deux.

Les points communs entre Facebook ads et google ads pour le dropshipping.

Point communs google et facebook

Quand on connait toutes les différences entre les plateformes, ce n’est pas forcément évident d’en trouver les ressemblances. Cependant j’en ai trouvé quelques unes que je te présente dans les section ci-dessous.

Les deux proposent de l’achat de traffic.

Ce point commun semble assez évident et est valable pour toutes les régies publicitaires. Cependant, cette ressemblance a le mérite d’exister. En effet Facebook ads et Google ads proposent toutes les deux de l’achat de trafic.

Ce point commun reste tout de même à nuancer. En effet Google ads propose principalement un paiement au clic. Tandis que Facebook ads propose lui, un paiement à l’impression.

Cela veut donc dire qu’en faisant de la publicité sur Google, ton compte publicitaire sera débité à chaque fois qu’une personne cliquera sur ton annonce. Alors que sur Facebook, le paiement à l’impression implique tu devra payer dès que ton annonce sera diffusée. Sans que des prospects aient à montrer de l’intérêt pour celle-ci.

La possibilité d’utiliser différents placements pour les annonces.

différents placements facebook ads et gogle ads

Facebook ads et Google ads proposent tous deux la possibilité de réaliser des placements sur différents supports publicitaires. Facebook permet par exemple de diffuser les annonces sur le fil d’actualité Facebook, sur les feeds Instagram ou encore sur des vidéos Facebook ou le Marketplace.

Google offre également des options à peu près similaires. En effet, sur Google, tu as également une pléthore de placements différents. Tu peux par exemple choisir de diffuser tes annonces sur le réseau de recherche de Google et ses partenaires. Tu as également la possibilité de choisir des placement sur le réseau display de Google ou sur Google Shopping.

Pour revenir aux publicités au niveau des vidéos, les placements publicitaires qui entrecoupent certaines vidéos sur Facebook peuvent être comparables aux publicités sur Youtube. Comme tu le sais certainement, Youtube est la propriété de Google.

Le système de suivi des conversions des deux plateformes.

suivi des conversions sur google ads et facebook ads

Les deux plateformes proposent un système de suivi des conversions assez similaire. Sur Facebook le système de suivi des conversions s’appelle le « Pixel Facebook » . Google lui appelle son système la « balise de conversion ».

D’après mon expérience, le système de suivi des conversions est plus facile à configurer pour Facebook que pour Google. En effet, pour configurer le suivi sur google il faut toucher le code et sa configuration demande un niveau intermédiaire si tu souhaites le mettre en place sans un tutoriel. Sur facebook la méthode est plus simple et tu es guidé directement depuis ton back office Shopify.

En plus d’avoir tous les deux un système de suivi de conversion, les deux régies publicitaires intègrent une touche d’intelligence artificielle. Cela veut donc dire que tu as la possibilité d’optimiser tes campagnes publicitaires pour certaines conversions. Ainsi, sur Facebook avec la « conversion achat« , ta publicité se diffusera en priorité aux prospects les plus susceptibles de réaliser un achat sur ton site. Sur Google tu as une fonctionnalité similaire qui te permet diffuser tes annonces à ceux qui ont également le plus de chance de réaliser un achat sur ton site.

La structure des campagnes sur google ads et Facebook ads.

facebook ads structure

L’organisation des campagnes sur Facebook et Google est assez similaire. En effet, elles se présentent souvent sous la forme d’un entonnoir allant de la campagne jusqu’à l’annonce.

Sur Facebook les campagnes sont généralement organisées ainsi :

  • La campagne
  • Les ensembles de publicités qui peuvent être multiples dans une campagne
  • Les publicités qui elles, peuvent être multiples dans un ensemble de publicité.

Sur Google les noms diffèrent un peu mais l’organisation est à peu près similaire :

  • La campagne
  • Les groupes d’annonces qui peuvent être multiples dans une campagne
  • Les annonces et extensions qui peuvent être multiples dans un groupe d’annonce

Il existe cependant quelques niveaux intermédiaires sur Google ads selon les types campagnes. Mais de façon globale les campagnes sont structurées de façon assez similaires à Facebook ads.

Les différences entre Google ads et Facebook Ads pour le dropshipping.

difference facebook ads et google ads

Malgré leurs similitudes, on utilise généralement les différences entre les plateformes afin de les définir tant elles sont nombreuses.

Je te montrerai leurs différentes caractéristiques et spécificités dans les section ci-dessous.

La qualité du trafic.

Les deux régies conduisent un type de trafic différent vers ton site. En effet, quand Facebook va plutôt s’adresser à des prospects qui ne sont pas dans un processus d’achat à priori, Google va lui venir afficher tes annonces à des personnes ayant fait une recherche relative à ton produit.

Il semble donc évident que le trafic venant de Google est un trafic beaucoup plus qualifié que celui arrivant depuis Facebook. L’inconvénient que tu peux retrouver avec le trafic venant de Facebook est le fait que ton produit peut attirer beaucoup de personnes étant juste curieuses de voir ton produit après avoir vu ta publicité. Sans nécessairement avoir une envie d’achat.

Avec Google, la démarche n’est pas la même. En effet ce n’est pas toi qui fait le premier pas vers tes prospects. Dans la mesure où ils sont dans une recherche de produit, tu auras moins d’effort à faire afin de les convaincre que ton produit est celui dont ils ont besoin. Tu auras donc généralement besoin de moins de trafic afin de réaliser des ventes à l’aide de Google ads. Ce qui t’aidera à obtenir de meilleurs taux de conversion.

Le paiement à l’impression et le paiement au clic.

Le business model de Facebook Ads est plutôt orienté vers un paiement à l’impression. Cela veut dire que Facebook ne va pas tenir compte de la quantité de trafic qu’il amène vers ton site pour te facturer. Ce mode de facturation peut avoir ses bons comme ses mauvais côtés.

Google, lui adopte une philosophie opposée. Généralement, tu seras facturé à chaque clic qui sera généré par tes annonces. Cela veut donc dire que ton budget publicitaire est tributaire de la performance de tes annonces. Si tu places un budget de 50€ sur une campagne et que le total des clics qu’elle aura généré ne dépasse pas les 50€ tu ne seras pas facturé pour 50€.

A l’inverse, sur Facebook si tu places un budget donné, tu peux être quasi-certain qu’il sera consommé en totalité. En effet, dans la mesure où Facebook facture à l’impression, il a clairement la main afin de diffuser ta publicité suffisamment pour que ton budget soit dépensé. Il s’agit pour moi d’un inconvénient dans la mesure où il ne tient pas du tout compte de ta rentabilité ni de tes résultats pour te facturer.

La stabilité des résultats entre Facebook Ads et Google Ads.

difference de stabilité entre les deux plateformes

L’une des différences qui m’a le plus frappé quand j’ai découvert Google ads, c’était la différence de stabilité des résultats entre les deux régies. Je m’explique :

Sur Facebook tu peux avoir des résultats vraiment extraordinaires un jour A, puis le jour B tu peux remarquer un effondrement de tes statistiques. Ces résultats en dent de scie peuvent avoir un effet dévastateur sur ton mindset si tu ne sais pas comment les appréhender.

Sur Google j’ai remarqué quelque chose de totalement différent. Généralement, en lançant ta campagne tu pourras avoir des résultats en dent de scie au même titre que Facebook. Cependant, ils ont tendance à se stabiliser en moins de 5 jours et ainsi te délivrer des résultats beaucoup plus prédictible que sur Facebook où tu peux avoir de grand écarts de résultats pendant toute la durée de vie de ta campagne.

Des ROAS plus élevés sur Google ads.

Sur Google ads tu peux vendre des produits de toutes les gammes de prix. Ainsi, si tu es sur une stratégie d’acquisition, cela veut dire que ton retour sur investissement publicitaire n’a pas vraiment de plafond théorique.

Sur Facebook ce n’est pas tout à fait pareil. Tu auras par exemple beaucoup plus de difficulté à vendre un fauteuil à 3000€ sur la plateforme de Mark Zuckerberg que sur Google. Cela limite donc de fait ta possibilité d’obtenir de très gros ROAS sur Facebook ads.

Cela s’explique également par la qualité des prospect de Facebook. Ils sont sur la plateforme pour se divertir et pas nécessairement pour faire des emplettes. Tu dois donc généralement mettre en avant des produits avec un prix restant assez abordable et dont la décision d’achat n’implique pas une réflexion poussée.

Deux géants à la proximité différente de leurs annonceurs.

google ads prends soin de ses annonceurs

L’une des choses qui m’a frappé avec Google Ads est la proximité qu’ils instaurent avec leurs annonceurs malgré leur gigantisme. En effet, un vendredi matin j’ai reçu un appel d’un employé de Google qui m’a proposé de m’aider à améliorer mes résultats sur Google ads. J’ai trouvé cette attention tellement incroyable de la part de Google. De plus les conseils qui m’ont été prodigués étaient vraiment de grande qualité.

Sur Facebook ads, je n’ai jamais eu ce genre d’appel de la part d’un conseiller. Pourtant j’ai déjà pensé des sommes beaucoup plus importantes sur la régie que sur celle de Google. Facebook ads donne plutôt l’impression de se tenir loin de ses annonceurs. A tel point que trouver le contact d’un responsable clientèle relève du parcours du combattant.

Dans ce domaine je donne un point totalement mérité à Google ads. En effet, ils semblent avoir compris qu’en prenant soin de leurs annonceurs ils créent un cercle vertueux. Cercle qui implique donc que plus les résultats sont bons pour les annonceurs plus ils vont dépensée sur la plateforme et plus ils gagneront des revenus publicitaires. Tout le monde est gagnant dans cette configuration.

Toutes ces différences entre les deux plateformes font germer certaines idées reçues sur l’une et sur l’autre. Je vais tenter de les énoncer puis de les déconstruire dans la prochaine section.

Les idées reçues sur Facebook Ads et Google ads pour le dropshipping.

Il est possible de retrouver de nombreuses idées reçues au sujet de Facebook ads ou de Google ads. Elles naissent souvent de mauvaises expériences de l’une ou l’autre des plateformes ou encore d’une erreur technique ou de configuration.

Il serait impossible de scaler avec Google ads.

En dropshipping, le scaling est généralement défini comme étant le fait d’observer une augmentation de ses ventes consécutive à une augmentation de son budget publicitaire. Ainsi, sur Facebook généralement quand tu augmentes ton budget publicitaire tu peux généralement observer une augmentation de ton chiffre d’affaire dans la mesure où ta publicité est diffusée plus largement.

Sur Google intuitivement on peut se dire que le scaling est impossible. Cette possibilité a l’air plus limitée que sur Facebook. Cependant il est nécessaire de nuancer cette affirmation. En effet, en augmentant ton budget sur Google tu peux également augmenter tes ventes. Cependant, les performances de tes publicités, étant étroitement lié au volume de recherche de tes mots clés, il y aura forcement une saturation à un moment donné. Cette saturation arrivera quand Google ne sera plus en mesure de dépenser tout ton budget publicitaire par manque de recherches.

Cependant, même si cette limite existe, tu peux tout de même continuer à scaler de différentes façons grâce au réseau Google. En programmant une campagne Display par exemple, ou encore une campagne sur Youtube. Ainsi même si tu ne pourras pas forcement scaler ta campagne de façon verticale à l’infini tu pourras toujours le faire de façon horizontale en élargissant tes placements publicitaires.

Avec Facebook ads, tu aurais 100% de chance de voir ton compte publicitaire banni.

compte facebook banni dans 100% des cans

Il suffit de se balader sur des groupes Facebook relatifs au dropshipping faire un constat simple : Facebook bannit ou restreint des comptes publicitaires.

Il faut cependant savoir que si tu respectes les règles de Facebook tu ne risque pas grand chose. En effet, généralement Facebook te fera savoir que tu enfreint ses règles avant de prendre la décision de restreindre ou de bannir ton compte publicitaire.

Si jamais ton compte fait l’objet d’une suspension tu auras la possibilité de faire appel pour défendre ta cause auprès d’une modérateurs de Facebook Ads. Assure toi bien d’avoir fait cesser ton infraction avant de formuler ton appel.

Facebook ads et Google Ads ne seraient pas complémentaires.

Certaines personnes ont souvent eu une si mauvaise expérience avec Facebook ads qu’ils ne veulent plus du tout en entendre parler. Cela se produit généralement quand elles commencent à avoir du succès avec Google.

Cependant, il convient de rectifier les choses. Facebook et Google peuvent parfaitement être utilisés dans une stratégie globale et avoir une parfaite complémentarité. Par exemple si tu as bien configuré ton pixel Facebook et ta balise de conversion Google ads, tu pourras utiliser Facebook afin de recibler les visiteurs qui seraient venu sur ton site via Google sans faire d’achat.

Ainsi, même si dans ce cas Facebook ads n’est pas utilisé pour de l’acquisition, son pouvoir peut être redoutable afin de convaincre un prospect qui se pose encore des questions sur l’utilité d’acheter ton produit ou pas.

Mon verdict sur le match entre Facebook ads et Google ads.

mon verdict sur Facebook ads vs google ads

J’ai tenté d’être assez objectif lors de ce match. Cependant je dois t’avouer qu’en 2021 mon cœur penche désormais fortement pour Google ads.

En effet, Google permet de ne plus avoir à garder un oeil toute la journée sur son business manager. J’ai commencé à lancer des campagnes sur Google Shopping en Décembre 2020 et depuis je n’ai pas passé un seul jour sans être rentable.

Pour conclure je vous dirait de vous former au maximum à Google ads avec les moyens que vous avez à votre disposition.